[Avis] Ambre Narguilé - Hermès



Notes de tête : graines de sésame, cannelle, note de rhum, caramel
Notes de cœur : miel, fève tonka, orchidée faham
Notes de fond : benjoin, labdanum, coumarine, musc, vanille


Ambre Narguilé est l'un des quatre premiers parfums lancés en 2004 dans la collection Hermessences, exclusivement réservée aux boutiques Hermès et créée par Jean-Claude Ellena, nouveau nez attitré de la maison. Chacune de ces essences entendait évoquer une matière différente, et ici, c'est au cachemire que J.-C. Ellena a pensé.

"L'ambre, expression occidentale des parfums de l'Orient, a une odeur chaude, enveloppante, quasiment charnelle. À cet ambre fantasmé, j'ai voulu rendre le souvenir de cet Orient que j'aime où le narguilé, cette pipe à eau, se fume en associant au tabac des parfums de fruits, de miel, d'épices, et où les volutes de fumée répandent une douce griserie."


Le départ est liquoreux, avec la note de rhum bien présente, entourée d'épaisses volutes de cannelle. Curieusement, malgré le caramel listé dans les notes de tête, l'impression générale est chaude et riche, mais sèche, peu sucrée, le sésame ajoutant une note d'amertume. L'ensemble m'évoque irrésistiblement des raisins secs au rhum, sur un épais et délicieux nid d'épices, cannelle en tête. Le miel devient un peu plus prononcé après quelques heures, puis s'estompe doucement, sans jamais devenir écœurant.

La chaleur épicée et légèrement alcoolisée d'Ambre Narguilé a attiré les comparaisons avec l'odeur du pain d'épices, mais je le trouve nettement moins sucré; et sur ma peau, il ne vire réellement au vin chaud - autre comparaison fréquente - qu'après plusieurs heures, quand la touche de raisins au rhum s'est évanouie tandis que les chaudes notes de fond s'épanouissent pleinement.

La tenue est excellente pour une eau de toilette, il dure facilement jusqu'au soir, sans retouches nécessaires. Heureusement, d'ailleurs, vu le prix très... "exclusif"!
Seule petite interrogation: pourquoi appeler "Ambre Narguilé" un parfum où l'ambre ne se fait pratiquement pas sentir, et où les notes fumées se résument à quelques très légères volutes?


Au départ, Ambre Narguilé est foncièrement original, un oriental chatoyant frisant avec le gourmand sans jamais vraiment y tomber... puis, au fil des heures, il se réchauffe encore, se fait moelleux comme le cachemire qu'il voulait évoquer, et devient franchement sublime. Tel qu'il est, ce n'est pas le coup de foudre absolu que j'espérais, mais si je pouvais mettre ces merveilleuses notes de fond en bouteille, je crois que plus jamais je ne pourrais porter un autre parfum....


Maison: Hermès
Créateur: Jean-Claude Ellena
Année de création: 2004
Famille: oriental
Disponible en eau de toilette, vapo 100ml (170 EUR), vapo 100ml fourreau cuir, ou par coffrets de 4 vapos 15ml (90 EUR?), uniquement dans les boutiques Hermès.


Image: Hermès USA

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Encore un parfum à l'ambre sans ambre... no comment.

Six' a dit…

Anonyme,

D'accord avec vous. Je n'ai jamais compris le pourquoi de ce nom... il semblerait, quelque part, que JC Ellena a voulu reprendre les "adjectifs" (selon l'heureuse expression de Grain de Musc) de l'ambre, sa chaleur, sa rondeur, plutôt que la matière elle-même...
Mais du fait, le nom est trompeur.

News from Overseas a dit…

"Ceci n'est pas une pipe". Et tout est dit :)

News from Overseas a dit…

Après avoir longuement porté un échantillon, mon coup de foudre premier a laissé place à une déception. Ambre Narguilé sent merveilleusement bon, mais ce n'est plus à mon nez qu'une puissante odeur de pain d'épice miellé... Je ne m'y sens pas bien, il n'est pas fait pour moi.

News from Overseas a dit…

Après avoir longuement porté un échantillon, mon coup de foudre premier a laissé place à une déception. Ambre Narguilé sent merveilleusement bon, mais ce n'est plus à mon nez qu'une puissante odeur de pain d'épice miellé... Je ne m'y sens pas bien, il n'est pas fait pour moi.