[Avis] Un Crime Exotique - Parfumerie Générale


Les senteurs d'un marché aux épices vous font tourner la tête? Vous aimez le masala chaï, ce fameux thé noir indien généreusement réchauffé de cannelle, de gingembre, cardamome, poivre et girofle? Vous raffolez du pain d'épices?

Si vous avez répondu "oui" à toutes ces questions, ne cherchez plus, Un Crime Exotique est le parfum fait pour vous!



Notes de tête: anis étoilé, maté, thé
Notes de coeur: osmanthus, cannelle, gingembre
Notes de fond: santal, vanille



Comme le laisse deviner cette pyramide olfactive, Un Crime Exotique est un parfum plutôt baroque.

Le ton est donné dès le départ, dans une tonitruante explosion épicée - cannelle, clou de girofle, gingembre, cardamome - où se laisse déjà deviner une note miellée teintée d'une infime acidité presque fruitée.
Au fil du temps, ce miel s'intensifie, prend du volume sans vraiment se colorer de nuances et, mêlé au trio cannelle-girofle-gingembre, il donne à ce Crime Exotique de francs airs de pain d'épices. L'illusion est confirmée par des tests auprès de mon entourage, qui lui trouve une ressemblance certaine avec les confections Prosper & co.
Le miel, bien que de plus en plus intense, ne devient réellement sucré-gourmand qu'en fond, lorsqu'il se teinte de vanille et que les épices sont passées franchement en retrait, traversées de quelques éclairs presque chocolatés.


Dans ce Crime Exotique, point de recherche d'élégance ou d'abstraction quelconque, et le raffinement presque décadent présent en filigrane dans les plus baroques des compositions de Serge Lutens est absent: c'est une odeur immédiate, brute, presque fruste, qui parle directement aux sens... Elle laisse aussi une certaine impression d'inachèvement, comme s'il y manquait un polissage, un vernis unificateur.
Dans l'ensemble, je ne peux me départir de l'étrange impression que cette - certes absolument délicieuse - senteur devrait émaner d'une tasse fumante, pas de mon poignet... Dans le même genre, je préfère nettement Ambre Narguilé d'Hermès, qui brode aussi sur le thème du marché aux épices gourmand, mais de manière plus subtile et plus élégante. Par contre, les amoureux du pain d'épices y trouveront leur Graal!


Maison: Parfumerie Générale
Créateur:
Pierre Guillaume
Année de création: 2007
Famille: oriental épicé
Disponible en eau de parfum, en vapo 50 ml ("création privée n°513", 95 EUR) et 100 ml ("création privée n°113", 145 EUR) sur le site de la Parfumerie Générale.

2 commentaires:

La lettre A a dit…

Les marchés aux épices ces dernieres années ont

Arabie - Serge Lutens
Je sais pas si c'est l'original mais au moins ca fixe un début.
Arabie c'est lourd (et vraiment lourd vous voyez l'eau de toilette sur vous)
Ca sent fort (pas mauvais) et c'est le bagage des épices.
Mais le probleme de Arabie c'est que c'est un superbe parfum de collection. Je connais personne qui le porte. Nickel dans une vitrine a sniffer de temps en temps. Le pb est le manque de fond qui équilibre les épices. Les autres tentatives vont se baser sur le fond.

Biche dans L'absinthe - Victoire Gaubin Daudée
La maison VGD étant disparu, pour voir Biche dans l'absinthe, vous prenez le fond de Bel Ami (ou Angelique sous la pluie si vous pouvez) et vous rajouter des notes épicés en coeur.
C'était sublime, ca sentait quand meme la cuisine indienne mais la base cuir donne un coté totalement animal.

Les tentatives recentes se place sur un fond ambré. C'est sans doute plus doux mais je reste sur l'envie d'un cuir.

News from Overseas a dit…

Mon parfum d'hiver ! J'économise d'ailleurs pour acheter Ambre Narguilé qui lui servira de remplaçant un jour sur deux. Je les trouve proches mais pas réellement comparable. Crime Exotique est plus sec, Ambre Narguilé plus voluptueux !