[Avis] Pois de Senteur - Caron

Les Pois de Senteur de Chez Moi ...voilà comment fut baptisée, à l'origine, cette merveille trop peu connue.  

Fin 1927, l'année qui avait aussi vu naître le bel œillet de Bellodgia, Ernest Daltroff se prend d'affection pour le doux parfum des pois de senteur. Problème: il n'existe point d'essence naturelle de Lathyrus odoratus. Mais qu'importe! Le génial créateur de Caron laisse libre cours à son imagination...


Notes de tête: rose, jacinthe, cyclamen
Note de cœur: jasmin, lilas, muguet
Notes de fond: tilleul, foin, vanille, cèdre, santal, musc

 
   
C'est avec ce grand bouquet de fleurs qu'Ernest Daltroff évoque le parfum suave, balsamique et un peu amer des pois de senteur. L'inspiration est pourtant libre: s'il y a bien ressemblance avec les petites fleurs éponymes de la fragrance, elle est assez lointaine. Daltroff préfère rappeler plutôt que reproduire fidèlement, et sa brassée de pois de senteur se fond dans un bouquet floral poudré, parfaitement lisse, dans lequel perce pourtant la note vert sombre, amère, de la fleur. L'ensemble a au départ l'épaisseur, le compact un peu crayeux que j'avais senti dans les premières bouffées de l'extrait de Farnesiana, et s'entoure d'une mince couche d'encaustique.       
 
La note miellée presque imperceptiblement présente dans les fleurs de pois de senteur commence ensuite à poindre. A mesure que la douce amertume verte s'estompe, elle laisse pleine place au cœur floral, le jasmin un peu plus marqué, avec une touche d'œillet qui n'apparaît pas dans les notes, mais qui me paraît pourtant présente.
Dans ce bouquet suave, toujours un peu poudré, la note miellée s'affirme progressivement, s'intensifie, s'épaissit, passe graduellement du doré à une couleur caramel sombre.
Au cours de son épanouissement, elle se teinte, par moments, des curieux reflets presque métalliques, cuivrés, que je retrouve parfois dans le miel. 
   
Cette note finit par dominer en fond, les dernières senteurs florales se fondant dans un miel liquide le plus riche qui soit, sombre et dense, qui me semble se nuancer sur la fin d'une infime touche de tabac. 
  
  
Le Guide crucifie Pois de Senteur de ces six mots lapidaires: "Polite, dull little soapy woody floral".
Je n'ai pas dû sentir le même parfum. 
Le bouquet floral qui domine la première phase est charmant et sans mièvrerie, avec sa verdeur amère qui apporte un heureux contrepoint à la douceur poudrée... Point de note savonneuse non plus, à mon nez. La seconde phase, suavité toute d'or et de miel, est d'une moelleuse épaisseur, d'une richesse exquises.
Ajoutons la rémanence exceptionnelle, un sillage tel que quelques gouttes suffisent amplement pour vous entourer d'un délicieux halo toute une journée durant...
Pois de Senteur n'a peut-être pas la tonitruante originalité d'un Poivre ou le corsé d'un Tabac Blond, il marque peut-être un peu son âge, bouquet compact plutôt qu'aérien... mais il n'en reste pas moins, pour moi, incroyablement attachant, une grande création Daltroff - une de plus! - qui mériterait d'être bien plus connue.
    
       
Maison: Caron
Créateur: Ernest Daltroff
Année de création:1927
Famille: floral poudré
Disponible en Extrait de Parfum, aux fontaines Caron (flacons de 7.5 ml, 15 ml et 25 ml, vapos de 50, 100 et 200 ml, 79 à 435 EUR pour le premier flacon, les recharges sont moins chères).  
Pois de Senteur est l'un des cinq parfums uniquement disponibles dans les boutiques Caron avenue Montaigne et Faubourg Saint-Honoré.

     

Images: Parfum de Pub, Ebay     
     
  

2 commentaires:

vero59 a dit…

je confirme, c'est un très joli parfum, seul m'indispose cette note âcre, un peu verte, néanmoins, il est adorable

Six' a dit…

Véro,

Je comprends qu'on puisse ne pas apprécier cette note. Pour moi, elle ajoute au réalisme, et c'est comme ça que je l'apprécie.... mais c'est le fond de miel liquide qui me plaît le plus, et de loin, dans ce parfum!