[Avis] Like This - Etat Libre d'Orange



If anyone wants to know what "spirit" is,
or what "God's fragrance" means,
lean your head toward him or her.
Keep your face there close.

Like this.


Quand le point de départ d'un nouveau parfum est une ode d'un mystique persan du XIIIe siècle,
Quand ce "parfum de célébrité" est commandé par une figure aussi décalée que Tilda Swinton,
Quand il n'est pas question de séduction, mais de l'odeur du chez-soi, feu de bois et tourbe après la pluie,

Ca donne Like This.

Un parfum voulu par Tilda Swinton, confié à Etat Libre d'Orange qui avait déjà réalisé le parfum-signature de son amie Rossy de Palma, et composé par Mathilde Bijaoui (Lily & Spice de Penhaligon's), grande amoureuse des notes épicées.

Une potion magique pour l'actrice esthète, inspirée par son poème préféré, cette ode de Rûmî qui lui parle de simplicité, de petits miracles, de confiance. Une senteur extrêmement personnelle, l'odeur du chez-elle à emporter comme un talisman aux quatre coins du monde. Tout simplement. Comme ça.




Une puissante astringence chaude-froide de gingembre, une bouffée sèche d'aromates et d'épices, le goudronneux salé de l'immortelle, un kaléidoscope de facettes subtilement aigres, piquantes, poivrées: l'incipit de Like This tient de l'herboristerie chinoise, à la fois étrange et fascinant.

Ce bouquet aromatique se prolonge, intact, baissant à peine de volume lorsque vient le rejoindre une note concentrée de... potiron. La rencontre de la courge et des épices évoquera les contours familiers de la pumpkin pie, ce délice made in USA, à qui a eu le bonheur d'y goûter. Mais Like This reste solidement campé sur la frontière du gourmand - ou plus exactement du comestible puisqu'il échappe en grande partie au sucre - sans jamais la franchir vraiment. Moelleuse chair de potiron surtout, gingembre encore, épices et sécheresse presque brûlée enlacent une tonalité fleurie floue où se distingue une immortelle délicatement dosée, avec ses accents de curry-réglisse salés-sucrés.

Au fil du temps, les épices s'atténuent, le gingembre se tempère, et domine alors un potiron-immortelle plutôt plat, un peu plastique, teinté d'amertume métallique et des couleurs sombres d'un boisé indistinct. Les notes brûlées se font aussi bien plus présentes. On sait que Tilda Swinton a voulu inclure la senteur "d'un dimanche après-midi au coin du feu", mais l'accord réagit avec des bonheurs divers sur l'épiderme, feu de tourbe réaliste sur l'un, ...plastique brûlé sur l'autre. Moins nuancé, ce second versant de la fragrance s'empâte un peu à mon goût. Autres bémols, une rémanence moyenne, et un sillage très restreint.

Mais s'il tient plus ou moins bien la distance, Like This n'en reste pas moins extraordinaire dans tous les sens du terme. Aucune exagération baroque dans le propos, pas de projecteur braquant une lumière crue sur une matière: le parfum est parfaitement harmonieux, équilibré; certes riche, mais sans lourdeur. Et sa profonde étrangeté reste paradoxalement très discrète, car peinte avec des notes toutes familières. Il rappelle de loin, de manière presque subliminale, les soupes de grand-maman et les tartes maison restées juste un peu trop longtemps au four, mais il enchâsse ces odeurs réconfortantes dans un cadre subtilement décalé, déconcertant. Le chez-soi est cosy, mais il est filmé par David Lynch.

Une curiosité olfactive sans équivalent aujourd'hui sur le marché, plutôt androgyne, parfaitement portable... et qui se fait un peu plus envoûtante à chaque essai.



Pour lire l'entièreté du poème de Rûmî, qui ne semble être présent sur Internet qu'en anglais: ici. Pour entendre Tilda Swinton le déclamer: site d'Etat Libre d'Orange > Tilda Swinton (en haut, en orange) > audio Tilda Swinton (à gauche).


Notes de tête: mandarine jaune, néroli, potiron
Notes de cœur: gingembre, notes poudrées, notes épicées, rose, immortelle, note réglisse
Notes de fond: vétiver, notes boisées, héliotrope, muscs


Créateur: Mathilde Bijaoui
Année de création: 2010
Famille: oriental - boisé

Disponible
: en Eau de Parfum,
vapo 50 ml (79 EUR), en points de vente sélectionnés. En ligne, notamment sur la boutique en ligne d'Etat Libre d'Orange et chez Aus Liebe zum Duft (échantillon disponible).




7 commentaires:

méchant loup a dit…

J'aime beaucoup le "concept" et la couleur du flacon, et ton article donne vraiment envie d'aller renifler cette pépite curieuse.

Six' a dit…

ML,

Je crois qu'il mérite le détour, vraiment... plus je l'essaie, plus je le trouve à la fois bizarre et réconfortant à la fois. Pour te dire, hors vintages, je craque rarement pour des flacons complets, mais celui-là, il me le faut!

Je serais curieuse d'avoir ton avis, quand tu l'auras essayé!

juliette a dit…

Like This retranscrit selon moi une atmosphère tellement chaleureuse et particulière que l'on a envie de la porter sur soi... Irrévérence olfactive car jeu de notes culinaires et cheminées.
Quant au parfum ELO à venir, Archives 69... Tabernacle!! Un seul conseil: courez le sentir, il est en présentation en avant-première à la boutique ELO au 69 rue des Archives.

Six' a dit…

Juliette,

Portable, confortable, avec un je-ne-sais-quoi de curieux, d'étrange... pour moi, ce parfum est une vraie réussite!

Quant à l'Archive 69... je me suis renseignée, mais la version à sentir en avant-première à la boutique n'est pas encore finalisée; le parfum commercialisé sera donc peut-être encore différent!

Merci à vous d'être passée ici!

juliette a dit…

Bonsoir Six',

Pour Like This, nous sommes d'accord :)

Je suis passée à la boutique ELO, où l'on m'a informée que le jus présenté était bien celui qui allait être adopté en version définitive; il y aura également une version du parfum sous forme de concrète, mais un peu différente...

Merci à vous et bonne soirée!

News from Overseas a dit…

Votre article m'a particulièrement envouté et terriblement donné envie ! Je lis assidument votre blog et j'aime beaucoup tous vos articles mais il y a un je-ne-sais-quoi dans cette description qui me donne des frissons, des désirs-d'odeurs presque insoutenable ! Bravo !

News from Overseas a dit…

Et voilà, j'ai craqué pour un flacon. On s'y sent tellement bien....